Rebecca Minten

vita

Rebecca naît à Bâle puis grandit à Genève dans une famille mi-allemande, mi-italienne. Elle entame en 2018 son bachelor à la Haute Ecole des Arts de Berne dans la classe d’Ernesto Molinari, diplôme qu’elle obtiendra “avec distinction” en juin 2021. Elle étudie actuellement en Master Performance dans la même école, où elle poursuit désormais une spécialisation en clarinette (contre)basse.

Rebecca se consacre pleinement et passionnément à la musique contemporaine, à la création interdisciplinaire, ainsi qu’à l’improvisation libre. Elle s’adonne également au jazz et à la musique balkane/klezmer.

Elle participe ainsi à co-fonder différentes formations : le Tzupati Orchestra (balkan/klezmer), NoRest! (quintet d’improvisation libre), FÜNMT (musique contemporaire), et encore IPSO (collectif interdisciplinaire).

Elle participe également à des festivals tels que les Darmstädter Ferienkurse für Neue Musik, les Winterthurer Musikfestwochen, Klangspuren Schwaz, Mixtur Festival ou encore le Musikfestival Bern. Elle est reçue à l’académie d’été de l’Ensemble Modern de Frankfurt 2021 (IEMA) ainsi qu'à la Biennale Archipelago Meditteraneo de Palerme en tant qu'artiste en résidence en 2022.

Rebecca est soutenue par les fondations Hirschmann (2022) et Nicati-de-Luze (2022-23).

Enfin, elle a travaillé avec des compositeurs comme Georg Friedrich Haas, Jacques Rebotier, Pierre Jodlowski, Luciano Azzigotti, Adriana Hölszky, Eliane Radigue ainsi qu’avec des musiciens/improvisateurs tels que Jacques di Donato, Franziska Baumann, Frank Gratkowski, Joelle Léandre, Lotte Anker et Françoise Rivalland.

kunstkola%20pic @Kunstkola Langenthal